La médina de Fès au programme de la première étape. du Rallye de la Découverte

Visite de la médina de Fès :  un passage obligé !

Fondée entre 789 et 808 par la dynastie idriside qui régnait sur le Maroc à l’époque, la médina de Fès, aussi nommée Fès el Bali,  à peu changé depuis l’époque médiévale.

  Si dans les médinas de Rabat et de Marrakech il est parfois necessaire de faire un peu de slalom entre les motocyclettes, dans celle de Fès, on croise plutôt des ânes sur le dos desquels sont accrochées de lourdes charges. 
La médina est l’une des plus grandes zones urbaines sans voitures au monde.

Une visite extraordinaire !

Comment résister à quelques jeux de piste, dans ce lieu magique !

La configuration de la médina n’a elle non plus pas beaucoup changé. Au moment de sa construction, on l’a volontairement conçu en labyrinthe de rues étroites en guise de protection contre des attaques ennemies. 
Et c’est mission accomplie, car il est presque impossible de ne pas s’y perdre, mais ça fait partie du plaisir.

Fès a connu son heure de gloire aux 13e et 14e siècles, sous la dynastie des mérinides, alors qu’elle remplace Marrakech comme capitale du royaume. Et même si elle perd ce titre en 1912 – année où Rabat devient la capitale du Maroc – la ville garde son statut de capitale culturelle et spirituelle du pays. 



Le Rallye chassera le Trésor dans la médina de Fès dès la fin de la première étape.